Ablation de la prostate et massages tantriques.

L’ablation de la prostate génère souvent beaucoup de questions et d’inquiétudes sur la sexualité à court terme et à plus long terme.

Le but ici est d’aborder quelques-unes de ces questions et de montrer ce que les massages tantriques peuvent apporter. Pour être bien clair, cet article ne traite que de l’aspect bien-être et non de traitements médicaux.

L’ensemble des informations et conseils donnés ne sont pas que théoriques et relèvent aussi d’expériences réelles (même si, bien sûr, tous les cas sont différents et qu’il n’y a pas de règle absolue).

Conséquences de l’ablation sur les érections.

Les érections sont commandées par des terminaisons nerveuses (souvent appelées bandelettes) qui passent le long de la prostate ; cela explique d’ailleurs pourquoi les massages de prostate, qu’ils soient externes ou internes, peuvent être très appréciés (on parle quelque fois du point P).

Lors d’une ablation de la prostate, il peut arriver que ces bandelettes soient totalement endommagées auquel cas les érections naturelles deviennent quasi-impossibles. Heureusement dans la plupart des cas, ces bandelettes sont partiellement ou totalement conservées ce qui signifie le retour des érections.

Toutefois, même si les bandelettes sont conservées, elles ont été perturbées par l’opération et cela va avoir des conséquences immédiates sur les érections. On peut schématiquement séparer ces conséquences en trois phases (les durées données ici sont indicatives et ne constituent bien sûr pas un avis médical) :

Répercussions sur la vie sexuelle

Bien évidemment les troubles de l’érection tels que nous venons de les présenter vont grandement influencer la vie sexuelle (que ce soit au sein d’un couple ou non).

La phase 1 (absence totale d’érection) est généralement bien admise. Quelques mois sans rapport semblent souvent une période facilement acceptable, d’autant que cette phase est aussi une période post opératoire. Pourtant il serait utile dès cette phase de commencer des jeux sexuels, comme des petits jeux manuels car la stimulation est un élément important de la guérison. Masturber un pénis tout flasque peut être surprenant, voir déroutant au premier abord mais cela n’en reste pas moins très utile ; et comme ce n’est pas désagréable du tout pour le propriétaire du pénis en question, autant ne pas hésiter dans ces exercices. Pour faire court et direct : non seulement on a le droit de se tripoter la nouille, mais en plus c’est recommandé.

La phase 2 est plus longue et il serait dommage de la voir que comme une période de totale abstinence. Tout d’abord, comme pour la phase 1, il faut continuer les jeux qui produisent des stimulations physiques d’autant que cette fois-ci les effets commencent à être visibles. Ici les stimulations doivent être essentiellement tactiles. On utilisera donc principalement les mains mais si le jeu est fait à deux, rien n’interdit d’utiliser toutes les parties du corps de la partenaire.

A noter que les jeux purement érotiques (par exemple une danse lascive de Madame habillée uniquement de lingerie en dentelle) sont à éviter ! Cela peut surprendre mais cet interdit s’explique facilement : les stimulations érotiques font principalement travailler l’imagination et créent donc de l’envie et du désir dans le cerveau ; or c’est précisément le canal entre le cerveau (idées, émotions) et les réactions physiologiques (érection en l’occurrence) qui est perturbé. Ajouter plus de désir ne renforcera pas l’érection si elle n’est pas là mais peut créer de la frustration. C’est pour cela que l’on se concentre principalement sur des exercices de toucher.

Il convient également de s’intéresser au plaisir de madame. ? Peut-être qu’elle déclarera ne pas en avoir « besoin » ; c’est probablement en partie vrai car ce n’est pas une nécessité impérieuse mais cela peut tout de même être un plaisir dont il serait bête de se priver. Surtout, savoir que sa femme n’est pas trop punie pour son opération à lui peut rassurer Monsieur.

S’intéresser à Madame peut s’avérer être une bonne occasion d’entamer un dialogue qui n’existait peut-être pas ou plus auparavant. Comme la méthode traditionnelle (le rapport sexuel) n’est momentanément plus possible, revisitons toutes les méthodes alternatives (principalement doigts et langue bien sûr mais beaucoup d’autres parties du corps peuvent aussi être testées) ; et bien sûr, tout cela dans un esprit de complicité, de recherche et de partage. Cela peut être aussi, pourquoi pas, de chercher ensemble un ou des sex toys, toujours dans un esprit de partage et de découverte.

Enfin, la troisième phase est potentiellement la plus difficile à gérer pour le couple, surtout si les doutes s’installent. Là encore il faut beaucoup de dialogue, beaucoup de franchise et éviter d’être faussement rassurant avec des propos « comme ce n’est pas grave », « ne t’inquiètes pas ». Là encore il ne faut pas hésiter à utiliser les jeux divers et variés comme lors de la phase 2 et peut être accepté que le doigt ou le sex toy remplace le pénis défaillant ce soir-là. Il faut éviter que le doute ou les déceptions s’installent doucement et essayer de retrouver autant que possible la complicité et les jeux.

Apports des massages tantriques

L’apport des massages tantriques dans ces différentes phases de rééducation (ou de reconstruction) peut être considérable. Ils interviennent de manières multiples :

Dans le cadre d’un couple, un massage tantrique sera également bénéfique pour Madame :

Conclusion : et si le bilan était positif ?

Une chose est sûre : l’opération de la prostate a des conséquences sur la sexualité à court terme. Autant faire contre mauvaise fortune bon cœur.

Dès lors, autant aborder cette phase de manière constructive et rationnelle : s’appuyer beaucoup sur tous les jeux de toucher ainsi sur des expériences à deux et bien sûr, dans la mesure du possible, tirer profit de tout l’apport des massages tantriques. Et comme ces exercices sont loin d’être désagréables, autant ne pas hésiter à en user, voire en abuser un peu.

Ne soyez pas inquiets ou pessimistes. Dites-vous que c’est aussi une chance de vous revisiter, de revisiter votre couple, de redécouvrir l’autre, de parler à nouveau de choses intimes. Certains couples considèrent que ces expériences ont enrichi leur vie sexuelle..

© Janardan pour Découverte Sensuelle